Attention aux tiques !

Les tiques sont des acariens parasites, vivant dans les zones boisées et humides mais aussi présents dans les prairies, les parcs… et se nourrissant du sang de leurs hôtes. Grâce à leur appareil buccal (rostre), les tiques s’accrochent à la peau des animaux (on parle plus de morsure que de piqûre). Il s’agit le plus souvent d’animaux sauvages (gibier, oiseaux, rongeurs…) et plus rarement d’animaux d’élevage (vaches, chevaux…).

Une fois fixées à la peau, les tiques se gorgent de sang. Si l’animal est infecté par la bactérie Borrelia, la tique est alors porteuse du germe. Si elle mord un humain, elle peut lui transmettre la bactérie responsable de la maladie de Lyme.

Les tiques peuvent mordre à chaque stade de leur développement : larve, nymphe et adulte. Chez les tiques adultes, seules les femelles mordent.

  • Transmission de la maladie de Lyme :

La maladie de Lyme ne peut survenir qu’après une piqûre de tique infectée (larve, nymphe ou adulte). On ne peut donc pas avoir la maladie par contact avec un animal infecté, ni par contact avec une personne malade.

developpement tique

Le taux d’infestation des tiques varie selon la région, de 5 % pour les régions les moins infestées jusqu’à 20 % en Alsace et en Limousin.

Le risque de transmission semble très faible en cas d’attachement de la tique pendant moins de 24 heures. Il augmente avec le temps de contact pour atteindre 25 % si le temps d’attachement de la tique infectée est d’au moins 72 heures.

  • Zoom sur la maladie de Lyme :

Elle se manifeste dans les 3 à 30 jours après la morsure.

Une plaque rouge, inflammatoire, appelée érythème migrant, apparaît alors autour du point de piqûre ( en moyenne entre 7 à 14 jours après la morsure de la tique), avant de s’étendre progressivement. C’est le signe le plus caractéristique de la maladie de Lyme débutante.erytheme

Cette rougeur circulaire

évolue de façon centrifuge (du centre vers l’extérieur) atteignant au moins 5 cm de diamètre. En général, cet érythème migrant est indolore ou peut gratter légèrement. Il donne parfois des sensations de brûlure. Il peut s’accompagner de fièvre, de fatigue puis disparaître spontanément en quelques semaines.

En l’absence de traitement, la maladie peut causer, quelques semaines, mois ou années plus tard, des troubles articulaires, cutanés, cardiaques ou neurologiques.

L’érythème migrant est à distinguer de la réaction inflammatoire due à la morsure de tique. Cette réaction survient rapidement en 1 à 2 jours, reste localisée et disparaît spontanément en quelques jours.

  • Quand consulter le médecin?

En présence d’un érythème migrant , il faut consulter le médecin.

Dans ce cas-là, un traitement antibiotique sera prescrit pour limiter la durée, l’extension et l’évolution vers des formes graves. La durée du traitement est généralement de 14 jours (21 j quand il y a des signes associés à l’érythème migrant).

Par contre, il n’est pas justifié de prendre systématiquement des antibiotiques après une morsure de tique, sauf chez les femmes enceintes.

  • Prévention :

Port de vêtements couvrants, serrés aux poignets et aux chevilles, chaussures fermées.

Emploi d’un répulsif à base de DEET à appliquer sur les parties découvertes de la peau (Insect écran zones infestées par exemple). Il protège quelques heures. Attention, ces produits détériorent les fibres synthétiques, le cuir et le plastique (montre, lunettes…)

Imprégner les vêtements avec un insecticide.

Inspecter soigneusement sa peau de la tête aux pieds.

Ôter la tique  après sa découverte à l’aide d’un tire-tique . Certaines manoeuvres sont à proscrire car elles peuvent entraîner une régurgitation des bactéries et par conséquent une augmentation de la transmission : tire tic

Comments are closed.