Dépistage des maladies rénales

Depuis 2012, des actions de sensibilisation au dépistage précoce du diabète, des anomalies urinaires et de l’hypertension artérielle en partenariat avec les pharmaciens d’officine du Limousin sont organisées par le réseau néphrolim (avenue du buisson 87038 Limoges) et diablim (26 avenue des courrières 87170 Isle). Nous vous proposons de participer à cette action qui se déroulera du 1er au 30 novembre 2017.

Pourquoi dépister les maladies rénales?

Le dépistage de la maladie rénale chronique à un stade précoce permet un traitement médicamenteux adapté qui préserve la fonction rénale. L’objectif est de ralentir la progression de la maladie.

Petit quizz :

1 – « J’ai mal aux reins » veut dire que j’ai les reins malades. Vrai ou faux

2 – Nous possédons deux reins, mais nous pouvons vivre normalement avec un seul rein. Vrai ou faux

3 – Les reins filtrent 180 litres de sang par jour. Vrai ou faux

4 – « J’urine toujours donc mes reins vont bien. Vrai ou faux

5 – Les reins sont une usine de traitement des déchets de l’organisme. Vrai ou faux

6 – Il est possible d’avoir une maladie rénale chronique à un stade avancé sans avoir jamais ressenti de symptômes .Vrai ou faux

rein1

Réponses :

1 – Faux : la maladie rénale ne fait pas mal aux reins. elle est indolore.

2 – Vrai : chaque individu possède 2 reins, situés de part et d’autre de la colonne vertébrale, dans la fosse lombaire, mais nous pouvons vivre avec un seul rein.

3 – Vrai : les reins sont un puissant filtre, 180 litres de sang sont filtrés chaque jour, ce qui représente 40 fois notre quantité globale de sang.

4 – Faux : les personnes atteintes de maladie rénale urinent normalement.

5 – Vrai : les reins peuvent être considérés comme une usine de traitement des déchets de l’organisme et d’épuration sans laquelle nous ne pourrions vivre. de plus, ils fabriquent des hormones indispensables à la vie.

6 – Vrai : les seuls moyens de détecter un défaut de fonctionnement des reins sont une prise de sang avec le dosage de la créatinine qui va permettre de calculer la capacité de filtration des reins et une analyse d’urine.

Etes-vous concernés par la maladie rénale?

Sans être forcément atteint d’une maladie rénale, vous êtes concernés si vous êtes dans une des situations suivantes :

♦ Hypertension artérielle

♦ Diabète

♦ Maladie vasculaire (artérite, accident vasculaire cérébral AVC, excès de cholestérol, infarctus, pontage, stents)

♦ Maladie virale chronique (hépatite B, hépatite C, HIV)

♦ Uropathie (calculs rénaux, colique néphrétique, infections urinaires, malformations urinaires)

♦ Traitements potentiellement dangereux pour les reins (anti-inflammatoire, lithieum, chimiothérapie…)

♦ Antécédents personnels ou familiaux de maladie rénale.

Comment se déroule le test?

Nous effectuons une mesure de la glycémie capillaire (prélèvement de sang au bout du doigt), une recherche d’anomalies urinaires avec une bandelette urinaire réactive, une mesure de la pression artérielle.

rein3

Pour un dépistage gratuit, venez nous voir durant tout le mois de novembre.

Comments are closed.