L’hiver et la gastro : 10 points à connaître

Avec l’hiver, reviennent régulièrement certaines pathologies dont la fameuse gastro.

1) Cette gastro (gastroentérite en jargon médical)  est d’origine virale, le plus souvent bégnine.

2) Sa durée : de 24 à 48 h (au-delà consulter le médecin).

3) Surtout l’hiver pour plusieurs raisons :

♦ Concentration de population dans des espaces confinés.

♦ Pièces moins aérées.

♦ Diminution de l’immunité : la muqueuse nasale qui sert de barrière est asséchée par le froid, les virus pénètrent plus facilement dans l’organisme.

♦ Les virus de la gastro sont très sensibles à la chaleur et préfèrent l’hiver.

4) Très contagieuse : par contact avec une personne malade, postillons, mains, objets.

5) Les gestes pour l’éviter :

♦ Se laver souvent les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique.

Résultat de recherche d'images pour "se laver les mains virus de l'hiver"

♦ Eviter les poignées de mains.

♦ Nettoyer fréquemment les WC à l’eau de Javel si malade à la maison.

♦ Laver à la machine et repasser le linge en contact avec le malade (serviettes, draps, vêtements…). Le repassage aseptise le linge.

6) Les signes les plus fréquents :

♦ Perte d’appétit

♦ Nausée, vomissements

♦ Fièvre légère

♦ Fatigue

♦ Déshydratation

7) Chez le nourrisson, connaître les signes de déshydratation et appeler le médecin :

♦ Soif

♦ Absence de larmes

♦ Yeux cernés

♦ Respiration accélérée

♦ Vomissements qui durent

♦ Sommeil excessif

Penser à avoir toujours des sachets de réhydratation : 1 sachet dans 200 ml d’eau, donner 1 cuillérée à soupe toutes les 10 minutes.

8) Adopter un régime alimentaire adéquat :

♦ D’abord réhydrater (bouillon de légumes, tisane) par petites quantités et souvent.

♦ Reprise de l’alimentation solide quand les symptômes disparaissent.

♦ Eviter les aliments difficiles à digérer qui irritent les intestins ( produits laitiers, viande, sucreries, aliments gras, fruits et légumes crus).

♦ A privilégier  : bouillon, tisane, riz, compotes, légumes à la vapeur, bananes, carottes cuites.

9) Soigner les symptômes :

Il n’y a pas de traitement mais on peut améliorer le confort.

♦ En cas de diarrhée, pansements intestinaux type smecta.

♦ Si fièvre, paracétamol.

♦ Si douleurs abdominales, un antispasmodique type spasfon lyoc.

Dans tous les cas, demander conseil à votre pharmacien.

10) Pour suivre l’évolution du nombre de cas en France, il existe le réseau sentinelles. Ce réseau collecte les données épidémiologiques en temps réel. Elles sont disponibles sur leur site.

http://www.sentiweb.fr/

Quand consulter un médecin ?

♦ Sang dans les selles

♦ Crampes abdominales importantes.

♦ Forte fièvre.

♦ Non amélioration des symptômes.

♦ Signes de déshydratation sévère.

♦ Autres cas : Jeunes enfants, grossesse.

 

 

 

 

Comments are closed.