Médicaments et soleil

Le soleil peut être à la fois notre ami et notre ennemi.

Nous connaissons ses bienfaits :

♦ synthèse de la vitamine D par la peau ,

♦ lutte contre la dépression saisonnière.

Mais l’excès de soleil peut aussi être néfaste :

♦ coup de chaleur,

♦ vieillissement de la peau,

♦ coups de soleil,

♦ lucite estivale (éruption de boutons dus au soleil)

♦ cancers cutanés,

♦ cataractes (20 % sont dues au soleil)

♦ photosensibilisation avec les parfums.

Mais saviez-vous que médicaments et soleil ne font pas toujours bon ménage?

Le soleil induit différents types de rayonnement.

Il faut retenir que les ultra-violets (UV) sont invisibles, indolores car ne chauffent pas, responsables des coups de soleil. Seulement 4 % arrive à la surface de la terre.

Les infra-rouges (IR) sont invisibles, transportent de la chaleur.

 

photosensibilisation 1

La photosensibilisation :

Certains médicaments sont dits photosensibilisants c’est-à-dire qu’ils induisent, sous l’action des rayons UV, des réactions cutanées localisées sur les parties découvertes du corps (donc photoexposées).

2 types de réaction sont possibles : phototoxique ou photoallergique.

♦ La phototoxicité est une réaction cutanée de type érythème (brûlure) qui survient après une exposition au soleil et si la dose de médicament dans le sang est suffisante pour la déclencher. L’intensité de la réaction est disproportionnée par rapport à l’exposition. Si le médicament est utilisé localement, la réaction ne concerne que la zone où le médicament est appliqué. Si le médicament est pris par voie générale, toutes les zones exposées au soleil sont touchées.

♦ La photoallergie a un mécanisme différent (immunologique) et se manifeste plutôt comme un eczéma avec vésicules et démangeaisons. Elle ne concerne que certaines personnes (1 sur 1000 ou 10000 suivant le médicament). La réaction ne dépend pas de la dose et survient lors de la 2ème prise du médicament.

photosensibilisation 3

Comment éviter la photosensibilisation?

La prévention est la meilleure façon de l’éviter.

♦ Quand c’est possible, avec l’avis du médecin, arrêter le médicament.

♦ Se protéger du soleil (manches, crème solaire)

♦ Connaitre la liste des médicaments susceptibles d’entraîner ces réactions. Demandez nous conseil ou consulter la liste avec le lien suivant.

http://www.sfdermato.org/media/pdf/mini-site/photosensibilisation-d2ed2a51999d95b11afaee6d99ef39f0.pdf

Bon à savoir :

Certaines plantes peuvent provoquer aussi une photosensibilisation ( le persil, le citron, l’artichaut, les dahlias…), certains cosmétiques et parfums également.

Comments are closed.