Poisson d’avril…

Dans son numéro d’avril 1984, la revue Prescrire (revue médicale réputée pour son indépendance) présente un nouveau médicament  très prometteur, le Panaceum.
« Tous les résultats sont concordants, une seule prise de 5 mg assure la guérison de la grande majorité des malades. L’énorme intérêt, pour nous autres prescripteurs, est qu’il ne sert à rien de faire un diagnostic précis. Dès que nous soupçonnons un trouble, majeur ou mineur, peu importe ce que cela recouvre, la prescription est la même… ».

En fait, il s’agissait d’un poisson d’avril mais bon nombre de personnes s’y sont laissé prendre. La revue voulait simplement alerter ses lecteurs de la nécessité d’avoir l’esprit critique.

Des « poissons d’avril » dans le domaine de la santé, il en existe beaucoup et pas seulement au mois d’avril.

poisson-d-avril.2

 
A vous de déjouer les pièges…
1 : Les nourrissons ne ressentent pas la douleur

2 : Les épinards sont riches en fer.

3 : Les taches blanches sur les ongles révèlent un manque de calcium .

4 : Le chocolat constipe.

5 : Il faut mettre un corps gras sur une brûlure.

6 : Pour une angine, les antibiotiques sont systématiques.

7 : Faire craquer ses articulations augmente le risque d’arthrose.

8 : Les poux sautent sur ma tête.

9 : Les moustiques transmettent le sida.

10 : Il faut stériliser les biberons.

 

Réponses :

1 : Faux
Pendant longtemps, on a sous-évalué ou même ignoré la douleur chez l’enfant. Et pourtant, le nourrisson a les capacités neurophysiologiques pour acheminer les messages douloureux au cerveau, et ses réactions à une stimulation douloureuse sont plus intenses que celles de l’adulte. C’est maintenant prouvé.
2 : Faux
Cette légende est due à une erreur de virgule qui, mal placée, a multiplié par dix la teneur en fer de cette plante potagère. En réalité, ce sont le boudin, les abats, les lentilles qui apportent le plus de fer.

3 : Faux
En réalité, les taches résultent d’un traumatisme de l’ongle, entraînant un microdécollement de ses couches constitutives. Elles disparaîtront lors de la repousse de l’ongle.

4 : Faux
Le chocolat ne contient pas énormément de fibres, mais renferme des graisses qui auraient plutôt tendance à accélérer le transit intestinal. Il n’y a donc pas de risque de constipation, ni autre danger particulier, à condition tadalafil research d’en manger dans des proportions raisonnables, bien sûr !

5 : Faux
Cette mesure est peut-être apaisante, mais elle peut être dangereuse. Refroidissez la plaie sous l’eau froide pendant cinq minutes, à 15 cm environ du robinet. Si la brûlure est limitée, vous pouvez appliquer un pansement spécial brûlure. Si elle est sévère, rendez-vous au plus vite aux urgences.

6 : Faux
Il existe deux types d’angine : l’angine virale, la plus courante, due à un virus, et l’angine bactérienne due à une bactérie le plus souvent un streptococcoque. Selon l’âge, 50 à 90 % des angines sont dues à un virus. L’antibiothérapie est dans ce cas inappropriée. Le médecin vérifiera qu’il ne s’agit pas d’une angine d’origine bactérienne, à l’aide d’un test de prélèvement de gorge rapide. Si le résultat est positif, le praticien prescrira des antibiotiques.

7 : Faux
Les articulations comportent des cavités dans lesquelles se trouve le liquide synovial. Quand la pression diminue dans ces cavités, des bulles peuvent se former dans le liquide synovial. Ce sont ces bulles qui explosent quand on fait craquer ses articulations et qui donne ce bruit caractéristique. Plusieurs études semblent montrer que faire craquer régulièrement ses articulations n’entraîne pas de risque d’arthrite ou de toute autre pathologie articulaire.

8 : Faux
Contrairement aux puces, le poux n’est pas bon sauteur. Il ne saute d’ailleurs pas du tout, mais court, et vite ! Le pou fait partie des petits insectes sans ailes, impossible pour lui de sauter d’une tête à l’autre car il ne possède pas les longues et puissantes pattes de la puce.

9 : Faux
Un moustique aspire le sang d’une personne. Lorsqu’il pique, il injecte de la salive et non pas le sang qu’il a ingéré. Enfin, il ne peut rester suffisamment de sang sur la trompe de l’insecte pour qu’il y ait transmission du VIH à une autre personne. Si le paludisme se transmet par les moustiques, c’est parce que le parasite responsable de cette maladie accomplit une partie de son cycle de développement dans les glandes salivaires de l’insecte, ce qui n’est pas le cas du VIH.Le virus du sida ne se réplique  dans aucun corps d’insecte suceur de sang.

10 : Faux
Il est prouvé depuis bien longtemps que cette précaution ne sert à rien. Elle était utile du temps où l’eau pouvait contenir des microbes dangereux pour le bébé.Des chercheurs ont suivi des bébés en comparant les deux attitudes : stérilisation ou simple lavage. Les bébés des parents “laveurs” n’ont pas eu plus de problèmes de santé que les bébés des parents “stériliseurs”. Un savonnage soigneux du biberon et de la tétine à l’eau du robinet est donc largement suffisant.

Comments are closed.