Programme détox après les fêtes…

Les lendemains de fêtes sont parfois difficiles : Ballonnements, spasmes, aérophagie, brûlures d’estomac, douleurs abdominales…  La langue est chargée, des maux de tête et parfois même des vertiges sont possibles. Ce sont les classiques symptômes de la « crise de foie », expression populaire. Mais la crise de foie existe-t-elle vraiment?

 

Quelques rappels physiologiques :

La digestion est l’ensemble des modifications que subissent les aliments en partant de la bouche jusqu’à l’arrivée à l’anus. C’est un processus à la fois mécanique et chimique.

1 ère étape : La bouche

Nous déchiquetons l’aliment en le  mastiquant avec les  dents. La salive en se mélangeant  fait débuter la digestion.

Par la suite, la nourriture descend le long de l’œsophage grâce à la contraction de ses anneaux .

2ème étape : L’estomac.

Le bol alimentaire y est aussitôt malaxé.

Les sucs gastriques dégradent la nourriture pour la réduire en une sorte de bouillie.

Ensuite, l’estomac en  libère une petite quantité pour un long voyage à travers les intestins.

3ème étape : L’intestin grêle.

C’est à cet endroit que l’essentiel de la digestion se produit. Les aliments que nous mangeons vont être transformés en lipides, glucides, protéines, sels minéraux… Ces nutriments traversent la paroi de l’intestin. Ce système est relié directement au système sanguin, l’énergie passe donc directement dans le sang et se distribue à tous les organes du corps.

4 ème étape : Le gros intestin

Il aspire les dernières traces liquides contenues dans la bouillie. La matière solide (les selles) arrive enfin à destination, l’anus qui servira à évacuer les déchets solides restants.

L’appareil digestif est un tube continu, ouvert aux 2 bouts sur l’extérieur, allant de la bouche à l’anus.

Le foie et le pancréas jouent un rôle essentiel dans la digestion en apportant les sucs digestifs au niveau de l’intestin grêle.

Digestif app

Que se passe-t-il quand on fait des excès ?

Le tube digestif ne peut plus travailler correctement.

Les aliments arrivent en grande quantité dans l’estomac. Plus vous mangez, plus votre estomac se remplit et gonfle pour contenir tous les aliments. Les sucs gastriques sont sécrétés en excès, le pylore se referme et empêche la progression vers le duodénum.  En plus de cela, votre estomac et vos intestins se remplissent d’air et de gaz qui vont accroître la sensation de gonflement et de de lourdeur…

Des brûlures d’estomac apparaissent car l’estomac devient tellement actif qu’il produit trop d’acides digestifs.

Et si vous avez parfois mal à droite, à l’emplacement du foie, c’est parce que la vésicule biliaire située sous le foie, se contracte afin d’expulser les sels biliaires dans le duodénum. Cela entraîne

des douleurs abdominales. Mais le foie n’y est pour rien!!

En général, ces symptômes durent entre 24 et 48 heures.

 

Les conseils de votre pharmacien

  • En prévention d’un repas copieux, les huiles essentielles peuvent vous aider :

1 goutte de menthe poivrée + 1 goutte de citron sur un comprimé neutre après le repas.

  •  Pour les lendemains de fête, n’hésitez pas à :

♦  Consommer des légumes les plus riches possible en fibre comme les asperges, le fenouil, le poireau ou encore asperges. Cela facilitera l’élimination.

♦  Boire beaucoup d’eau afin d’éliminer.

♦ Bouger, faire du sport, nager : cela aidera le transit.

♦ Boire après chaque repas une infusion de menthe (propriété

digestive), de romarin (drainage du foie) ou de fenouil (ballonnement).

♦ La prise de médicaments adaptés aux symptômes peut faire passer le cap de cette indigestion :

– antalgiques contre les maux de tête,

– antispasmodiques pour les maux de ventre,

– pansements gastriques contre les remontées acides

– antiémétiques en cas de vomissements.

Si les symptômes persistent plus de 24 h, consulter votre médecin.

Votre journée détox pour compenser les excès :

Les principes de base : hydrater ( eau, tisane, bouillon ),  manger des fruits et légumes, diminuer les graisses, éviter les sucreries, faire de l’exercice

  • Au petit-déjeuner :
    – une boisson non sucrée : café, thé, tisane, eau,
    – un fruit frais ou une compote non sucrée,
    – un à deux

    produits laitiers maigres et non sucrés.

 

  • Au déjeuner et au dîner :
    – en entrée : des crudités ou une salade, sans huile, avec un jus de citron ou viagra sans ordonnance avec une sauce au yaourt…sans matière grasse, ou un potage aux légumes, sans pomme de terre, ni matière grasse, ou un bouillon de légumes.
    – en plat : un poisson maigre ou une volaille maigre… accompagnés de légumes cuits… le tout cuit et servi sans matière grasse,
    – en dessert : un produit laitier maigre et non sucré.

 

  • En collation : un produit laitier maigre et non sucré.

 

Comments are closed.