Rougeole : une épidémie endémique

La France n’est pas à l’abri d’une épidémie d’ampleur de la rougeole.

Du 1/01/2008 au 31/12/2017, plus de 24 500 cas de rougeole ont été déclarés avec près de 1 500 pneumopathies graves, 38 complications neurologiques et 21 décès.

Du 6/11/2017 au 12/03/2018, 913 cas ont été recensés avec environ 300 nouveaux cas ces 3 dernières semaines.

Actuellement, c’est en Nouvelle-Aquitaine que le nombre de cas est le plus élevé : 269 cas depuis novembre 2017 avec 1 hospitalisation sur 4. Une jeune femme de 32 ans est décédée.

rougeole 3

Qu’est-ce que la rougeole ?

C’est une maladie due à un virus, très contagieuse. Elle peut entrainer des complications neurologiques graves pouvant aller au décès.

Au début, la rougeole ressemble à un rhume avec toux, fièvre supérieure à 38.5°C, le nez qui coule et les yeux rouges larmoyants. Quelques jours plus tard, des boutons rouges apparaissent sur le visage, puis se répandent sur tout le corps.

rougeole 2

Quels sont les modes de transmission ?

Le virus se développe dans le nez et la gorge et se transmet par l’air quand une personne infectée éternue, tousse ou parle. Ce virus peut persister 2 heures dans l’air.

La transmission par contact avec des sécrétions (salive, écoulement nasal) est également possible.

Les personnes ayant la rougeole peuvent transmettre la maladie de 5 jours avant à 5 jours après l’apparition des boutons. On estime qu’une personne atteinte peut infecter entre 15 à 20 personnes. Les symptômes peuvent commencer à tout moment de 7 à 18 jours après avoir été en contact avec une personne atteinte.

Quelle prévention ?

La vaccination est primordiale. La proportion de cas de rougeole chez les personnes non ou insuffisamment vaccinées nées après 1980 reste très importante (87 %).

Il est très important de vérifier le statut vaccinal de toute personne née après 1980 et particulièrement les enfants de 1 à 4 ans, les adolescents, les jeunes parents et les femmes en âge de procréer.

Le calendrier vaccinal préconise :

♦ Une 1 ère dose de vaccin (rougeole – oreillons – rubéole) à 12 mois

♦ Une 2 ème dose du vaccin trivalent entre 16 et 18 mois.

Les personnes nées depuis 1980 devraient avoir reçu au total 2 doses de vaccin trivalent, en respectant un délai minimum de 1 mois entre les 2 doses.

Si vous avez eu la rougeole, vous êtes protégé à vie. Dans le cas contraire, il est préférable de se faire vacciner.

Que faire en cas de contact avec une personne qui a la rougeole ?

S’adresser rapidement à son médecin traitant qui vérifiera si vous avez eu la rougeole et si vous êtes vaccinés. Le cas échéant, un vaccin peut être prescrit.

Si vous devez vous rendre chez le médecin (ou aux urgences), prévenez-le afin qu’un masque vous soit proposé dans la salle d’attente.

Source de l’article : documents ARS Nouvelle-Aquitaine

 

 

Comments are closed.